Les corps surréalistes d’Ángela Burón

Agée de seulement 24 ans, Ángela Burón est une photographe espagnole qui tisse une œuvre à la fois dérangeante et magnifique. Elle interroge notre rapport au corps dans une société occidentale où règne sans partage le sexy.

Au sein de ses photographies, l’artiste déconstruit et reconstruit l’être humain, jusqu’à dessiner des apparences surréalistes à la fois angoissantes et oniriques. Enfant, elle rêvait d’inventer d’étranges machines, utilisables au quotidien pour le petit-déjeuner ou la vaisselle. Plus tard, elle pensera à devenir ingénieur, comme son père, mais abandonnera très vite l’idée pour poursuivre la photographie. Aujourd’hui, elle a trouvé les moyens de concrétiser son rêve en imaginant, non sans beauté, de nouvelles formes humaines.

corp

Grâce à quelques retouches numériques, Ángela Burón dissèque chaque corps qui tombe sous son objectif et opère selon sa fantaisie les transformations les plus invraisemblables. Elle trace les contours d’une anatomie loufoque, utilisant même sa propre apparence comme moteur pour sa création.

Capture d’écran 2015-11-23 à 08.53.42

La photographe glisse subrepticement sa poésie au détour d’une main, d’un œil ou d’un sein. Elle entrelace les corps dans leur plus simple apparat, dévoilant un univers sensuel et radical, un corps sinueux qui fascine autant qu’il questionne.

Capture d’écran 2015-11-23 à 08.53.52

11990697_903385399743618_1286516383878305219_n

11193238_837147526367406_5192333218862805453_n

12112417_914035665345258_7511873599262682991_n

12112346_913285232086968_4490293030058497459_n

Angela_Buron_surrealismo_Cultura_Inquieta2

Capture d’écran 2015-11-23 à 08.53.33

Pour retrouver l’actualité d’Ángela Burón :

Site Officiel
• Sa page flickr

Plus d'articles
selection musique
La Sélection Musique #84