Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 1

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke

Il est allemand mais travaille à l’international, puisque sa passion réside dans l’admiration et la sublimation des plus grandes villes du monde. Et ça passe par un gros travail sur la lumière, le mouvement et les couleurs vives : trois caractéristiques propres aux métropoles. Cela fait plusieurs années que Thomas Birke fait des séries similaires, prenant toujours le même thème des capitales du monde. Et ces trois caractéristiques qui apparaissent en premières lorsque l’on regarde son travail sont au centre de sa réflexion.

D’abord la lumière : elle est omniprésente. Contrairement à beaucoup d’artistes actuels qui tentent de l’isoler lorsqu’ils abordent le sujet des mégalopoles du monde, lui l’intègre totalement à son travail. Ce sont des éclairages artificiels de toutes sortes qui l’amènent : les phares de voitures, les lampadaires, les néons publicitaires … Et heureusement qu’ils sont là, puisque l’artiste choisit délibérément de shooter à la pénombre ou à l’aube, ce qui amène peu d’illuminations. Mais qui change les couleurs, comme celles du ciel, qui deviennent roses, violet, gris foncé. Et tout se coordonne de cette façon. Son travail est un tout, composé de hasard, de circonstances, de timing.

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 2 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 3 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 4 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 5

Ensuite il y a le mouvement, intrinsèque aux grandes capitales. La circulation, la fréquentation piétonne, les construction, le mouvement se manifeste ici par des dizaines d’aspects différents. Le proverbe dit : « Les grandes villes ne dorment jamais » et il se vérifie dans le travail de Thomas Birke. À n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, ces villes vivent. Et à une vitesse folle !

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 6 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 7 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 8 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 9 Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 10

Enfin, le dernier aspect primordial dans les photographies de Thomas Birke est la colorimétrie. Parce que ses photos sont remplies et débordent de couleurs, vives ou plus ternes. Il n’y a pas une couleur qui ne soit pas présente dans au moins une de ses photographies. Parfois, on peut se demander si elles sont réelles. Alors on pense qu’il doit modifier ses clichés parfois, parce que certaines de ces couleurs semblent être rajoutées ou au moins magnifiées. Mais, comme nous l’avons dit plus haut, tout est une histoire de timing. C’est à un moment précis que les photographies sont prises, elles mélangent les trois aspects à la perfection : lumière, mouvement et couleur se coordonnent pour réaliser d’eux-mêmes des clichés mémorables.

BerlinLes grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 11

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 12

Shanghai

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 13

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 14

Hong Kong

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 15

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 16

Paris

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 17

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 18

Londres

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 19

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 20

Tokyo

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 21

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 22

New York

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 23

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 24

La Défense

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 25

Les grandes métropoles sont sublimes, on le voit dans les photographies de Thomas Birke 26