Une chronique graphique #2 : Sega, Hippies et Limousines 1

Une chronique graphique #2 : Sega, Hippies et Limousines

On dit que les esquimaux ont une cinquantaine de mots pour définir la neige, notre bel argot lui en a une bonne dizaine pour verbaliser la voiture; la caisse, la bagnole, la titine, le char, le tacot, la charrette, le bolide ou encore le pot de yaourt, bientôt objet obsolète, symbole parfait des 30 glorieuses et de l’accomplissement matérialiste. Et oui cette deuxième chronique graphique parlera de cylindrés, de dérapages, de péages encombrés, alors on embraye.

tumblr_nt7n4ecMvm1tlb56zo1_500

Moins de 2 mois avant la COP21, la question écologique s’étend et se répand peu à peu, on applaudit les alternatives durables et on réalise que l’économie circulaire n’est plus seulement une affaire de hippies un chouïa marginalisés, mais plutôt un concept assez fédérateur.  Si on applaudit les bons élèves, on n’hésite pas non plus à pointer du doigt les mauvais, en démontre le dernier gros scandale en date chez les petits gars de Volkswagen. Wir Leben Autos, nous non plus. C’est un fait maintenant indéniable, notre bonne vielle bagnole et mamie nature ne sont pas trop trop copines.

Et pourtant rappelle toi de ces étés sur l’autoroute du soleil, de ces heures interminables dans les bouchons à l’arrière du break, sans rien d’autre à faire que de recommencer Pokémon Argent, encore. Rappelle toi de tes mains moites lors de ta première leçon de conduite, et du regard crispé et désapprobateur de ta monitrice après avoir calé pour la 8ème fois consécutive. On pourra dire à nos petits enfants que l’on a connu la voiture comme on a un jour connu la Sega, le franc ou la neutralité du web. Si la bagnole est morte, célébrons là une dernière fois, disons lui au revoir façon Beware, tout en graphisme!

  1. Jésus Prudencio – Cars and Films

La voiture a une empreinte tellement forte sur la culture occidentale qu’elle s’est vu avoir son propre grand genre cinématographique, le road movie. Et même sans l’étiquette du road movie, certains films sont devenus cultes par la place accordée à l’automobile ou à un modèle en particulier, comme American Graffiti, Bullitt, Retour vers le Futur et bien d’autres. Et ça l’artiste Jésus Prudencio le fait merveilleusement ressortir avec la série Cars and Films.

1082125154


        2.  Nicolas Dehghani

Connu aussi pour être le directeur du collectif CRCR dont on a déjà parlé sur Beware, Nicolas amène ses travaux personnels vers un amoncellement de claques visuelles plus massives les unes que les autres. Dans un parfait choix de couleurs on assiste ici à la beauté d’une scène de routine dans une casse automobile, ou pour les plus “Fallout“, à un décors post apocalypse.

db90a29f895ce59bd40773abdac0aaa3

        3. Aloha Project 

Quand on commence à me parler de comics, je deviens toute chose, mon coeur s’emballe, c’est toutes mes années collège et ma période Fan Art qui me revient dans la face. Alors quand c’est le super vilain des 4 Fantastiques, le Docteur Fatalis, qui vandalise une mercedes, le tout dessiné par Aloha Project… j’approche de la convulsion, combo jouissif, amenez moi un défibrillateur.

ea30238d24b6f42e75948866ac1142d1

     4. Studio Telegramme

Encore un peu d’influences cinématographiques pour ces affiches réalisées par le studio anglais Telegramme. Des affiches à mi chemin entre l’univers d’Hitchcock et Gatsby, sublimant un certain âge d’or de l’automobile.

final_lo_RES_o

     5. Limo Publishing

On termine avec un projet qui fait plaisir à voir, et encore plus à l’heure où l’édition est un acte quasi militant. Limo c’est une édition qui publie son premier ouvrage autour de la limousine (wow inattendu!), objet de frime suprême, qui au travers de 32 créatifs, illustrateurs et street artistes, ré interprétera ce symbole de la pop culture. Et sous le capot on trouve des artistes de chocs, la crème de la crème; Sébastien Touache, THTF, 2Shy, Paul Loubet et j’en passe… Un projet réjouissant donc, à soutenir sur le KissKissBankBank.

gif-1442571885

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.