Residence of Impermanence Christian Houge

Christian Houge : “Sommes-nous sur le chemin de notre auto-extinction?”

Image d'avatar de Tom DemarsTom Demars - Le 16 mai 2019

Plus jeune, le père de Christian avait gardé un petit crocodile empaillé sur son bureau. Cet animal rend le jeune Christian Houge curieux et l’impression. Cela va stimuler sa créativité, le pousser à s’imaginer ce que cet animal avait vécu avant de rencontrer les Humains. Ce fut le début d’une adoration de toute une vie. Cet évènement qui peut paraître banal va créer chez l’artiste norvégien une véritable connexion avec les animaux et la nature. “Depuis notre enfance, nous partageons tous des souvenirs forts et personnels des animaux dans les dessins animés, la religion et les mythes, les contes de fées et les histoires, les jeux, les livres et les films.” Rester proche de la nature et explorer ce que les humains ne possèdent pas est un aspect essentiel dans sa carrière d’artiste.

photo d'un animal empaillé sous les flammes Residence of Impermanence
photo d'un animal empaillé par Christian Houge

“Cela me laisse souvent impressionné et empreint d’humilité.”

Christian va explorer la relation et le conflit entre l’Homme et la nature de nombreuses façons et propose une réflexion sur la condition humaine. La série “Residence of Impermanence” en est un exemple parfait. La figure de l’animal y est immortalisé avec respect. Chaque photo est méticuleusement réalisée dans des moments de drame, de destruction mais paradoxalement aussi d’une certaine vitalité. Ces animaux morts et empaillés ont comme le droit à un dernier court moment de gloire durant lequel ils ressuscitent avant d’être libérés avec une certaine paix.

Très symbolique, l’œuvre de l’artiste norvégien est une rencontre entre la fragilité de la nature et l’ego de l’Homme. Selon Christian c’est cette rencontre qui a abouti à la fonte des glaciers, la hausse du niveau de la mer et l’extinction de masse qui est en train de se produire. “Cette idée de «conquérir» et de s’élever au-dessus, plutôt qu’avec la Nature, me fascine profondément. L’humanité a toujours eu envie de contrôler et d’afficher le pouvoir.”

trophée en falmme Residence of Impermanence
photo d'un animal empaillé sous les flammes par le photographe Christian Houge
Photo d'un animal empaillé sous les flammes par le photographe Christian Houge
photo d'un animal empaillé par le photographe Christian Houge

Un projet de longue date

Christian Houge passe souvent de nombreuses années sur un seul projet. Aucun détail n’est laissé à l’abandon et l’artiste essaye de voir chaque œuvre sous tous les angles dans un processus très introverti. Ce long travail en amont permet de créer plus de substances et de questionnements sur notre rapport à la Nature et à la culture. Au cours des deux dernières décennies, Christian Houge a exploré le conflit entre la Nature et l’humain. Encore et encore et malgré cela, il trouve toujours de nouveaux supports pour étayer son propos. Photographie, film, scénographie, Christian adore jongler avec les genres, voire même, les combiner.

photo de l'exposition du photographe Christian Houge
Photo d'un animal empaillé sous les flammes par Christian Houge dans le cadre de la série Residence of Impermanence

“Parfois, sortir de ma propre zone de confort me pousse à explorer de nouvelles façons créatives d’exprimer et de comprendre.”

Christian Houge

Un projet peut avoir une préparation longue d’une décennie mais rien ne décourage l’artiste et sa passion pour notre planète.

https://vimeo.com/328060301

Retrouvez le travail de Christian Houge sur son site.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut est un graphiste et illustrateur espagnol. Sa spécialité…

22 avril 2024

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

Le féminisme est sa source d’inspiration. Derrière ses dessins aux…

22 avril 2024

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

Tom Demars
Article écrit par :

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Helena Staub

    Bonjour Tom Demars,
    Merci pour ce joli article sur Christian Houge. Nous préparons une importante exposition avec sa série à Arles à la galerie OMNIUS pour les Rencontres photos Arles 2019.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.