Boiler Room fait du neuf : et si on jouait avec les nouvelles technologies ?

Le 22 février dernier, on retrouvait de nouveau Boiler Room à Paris pour une soirée d’exception : pendant trois heures, Dave Clarke aka The Baron Of Techno, avait fait danser Paris au Grand Palais. Ça avait donné une ambiance dans ce goût là :

Il n’y a pas à dire, lorsqu’il s’agit de mettre l’ambiance, l’organisation londonienne sait trouver les bons artistes et les meilleurs spots pour le bon public. Et justement, si on vous en parle c’est parce qu’ils sont de retour dans deux jours pour un nouveau concept : New Forms.

Boiler Room New Forms Huawei 2018

Expérimentée à Londres, la première des six soirées Boiler Room X Huawei a rencontré un franc succès, et poursuit son chemin vers Paris pour s’installer au Yoyo, le club du Palais de Tokyo. Si la musique et la technologie n’ont l’air de faire plus qu’un depuis que les têtes d’affiches de festivals sont seules sur scènes devant des machines, on a tendance à oublier que l’intelligence artificielle incarne un certain bon technologique à venir, et qu’elle s’immisce peu à peu dans notre culture. Cette soirée ne sera pas seulement sonore, elle sera aussi visuelle, et vous l’aurez compris, c’est Huawei qui fournit la technologie. À quelle sauce va-t-on être mangés exactement ? C’est encore un mystère.

Côté affiche, c’est pas moins de 4 DJs que Boiler Room invite pour New Forms : Stellar OM Source, Crystalmess, Hiele, et Oklou. Trois françaises et un belge : tout le monde joue plus ou moins à domicile. Si vous ne connaissez pas, vous trouverez un avant goût de chacun ci-dessous.

Mélomanes, sound designers, et tout ceux que la musique électronique simpliste endort, rendez-vous sur cette page pour participer à la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.