Le Dandy des eighties, Alex Cameron 1

Le Dandy des eighties, Alex Cameron

alex cameron

« Alex Cameron », c’est ce charismatique bellâtre, tour à tour showman, chanteur, comédien. Un leader mystérieux, exigeant, élégant, fraîchement décongelé des années 80′ et propulsé au milieu d’une jungle de beats modernes.

Mais ce « Alex Cameron », aux faux airs de Nick Cave et sa grosse cicatrice sur la joue, n’existe pas. Ou pas vraiment et c’est là que tout se complique, car les gars de « Alex Cameron » aiment bien l’ironie apparemment. Le chanteur de « Alex Cameron » s’appelle Alex Cameron et ne ressemble pas vraiment à ça avec son autre band : Seekae.
Le rôle qu’il joue est encore plus perceptible en live ou sur les différentes communications du groupe : « Stick it up your arse I’m the new guy in town » peut-on lire sur le site du groupe, un site d’ailleurs inspiré de ce que Windows 98 a fait de meilleur.

En plus d’être des comiques, les 4 australiens injectent de la fraîcheur dans une ambiance musicale années 80’s. À travers « Alex Cameron », Alex Cameron croque ses troubles de la personnalité à pleine dents, accompagnés de Roy Molloy, Fanny V et The Bull aux machines. Composée uniquement de synthé et plutôt minimaliste, leur musique est assez sombre. Les beats puissants s’enchaînent et une énergie tantôt bestiale, tantôt inquiétante s’en dégage, au fil des langoureuses tirades du chanteur. La gestuelle du leader en live – proche de celle de Ian Curtis d’ailleurs – imprègne encore plus de tension à l’univers frénétique et primitif d’Alex Cameron.
On regarde un live pour commencer -je dis bien commencer- à comprendre ces gars-là. Je disais en début d’article qu’Alex Cameron était un showman, comédien et chanteur. Cette séquence en est la preuve parfaite.

Le 19 août, le groupe a sorti son premier album « Jumping the shark » sur l’excellent label Secretly Canadians, dont voici le deuxième extrait « She’s mine ». On se quitte sur les bonnes paroles d’Alex Cameron, à propos de ce clip.

“Now is the time to tune in. No hype, no horseshit. Just a hot car, a hot track, and all charges dropped. The video for Shes Mine was made by Mr. Jim Pillion. He’s very good at what he does, generally very highly paid. Unfortunately for Jim, Alex dug up some dirt on him that he couldn’t afford to have go public, so when we told Jim he should make a clip for us pro bono he got what we meant. Regardless of the circumstances, he did an incredible job. Really impressive stuff, so we kept what we knew in the dark. Gotta break a couple bones sometimes in this game.”   Alex Cameron


Site web: alexcamerononline.net.au
Facebook: Alex Cameron
Label: secretlycanadian.com

Enregistrer