Apollonia Saintclair
"La blessure invisible" - Apollonia Saintclair

Apollonia Saintclair : portrait d’une artiste sulfureuse

Dernière mise à jour:

Apollonia Saintclair reste à ce jour un(e) artiste mystère. Difficile de savoir quelque chose sur cet être aussi discret que talentueux. Portrait d’un(e) artiste qui représente les femmes, leurs atouts et leurs particularités et qui n’hésite pas à choquer !

Femme en sous-vêtements enlisée dans tes rideaux (dessin en noir et blanc)
“The magic man”

Apollonia Saintclair, artiste engagé(e) qui détruit tous les codes

Apollonia Saintclair se décrit en quelques mots : “Je suis une personne sans profil particulier qui est tombée très tôt amoureuse du beau sous ses formes les plus sublimes et les plus dérangeantes”. Cette phrase résume parfaitement bien l’art de cet(te) artiste qui jongle entre le raffiné et le révoltant. Apollonia Saintclair est un surnom emprunté au monde de la bande-dessinée – monde qu’il/elle affectionne tout particulièrement et qui est une grande source d’inspiration.

Femme nue vue de dos - dessin en noir et blanc
“A ledge at the end of the world”

Je suis une personne sans profil particulier qui est tombée très tôt amoureuse du beau sous ses formes les plus sublimes et les plus dérangeantes

Apollonia Saintclair

Ses influences sont diverses et variées, on pense aux dessinateurs et artistes Manara ou encore Crepax mais on ne pense pas forcément à Flaubert, Leonard de Vinci ou encore Henry Miller qui sont tous des références incontestées pour Apollonia Saintclair. Il/elle a commencé à s’intéresser très tôt à l’Art et aux techniques du dessin qu’il/elle n’a cessé de perfectionner avec les années. Apollonia est un(e) autodidacte qui s’est lancée seule dans cette aventure et il/elle collabore depuis quelques années avec diverses maisons d’édition comme la maison française La Musardine.

Femme s'adressant au trou d'une petite fenêtre
“La sibylle des conduites”

Les réalisations d’Apollonia mettent les femmes en avant et en valeur, sous tous leurs angles et ceci dans tous les sens du terme. Si ses œuvres montrent des femmes sensuelles et esthétiques, elles comportent un aspect sexuel et même charnel. Le corps des femmes et leurs attributs sont les leitmotiv des œuvres d’Apollonia Saintclair. Rares sont ses réalisations où l’on ne perçoit pas des seins ou des bassins nus, des corps dans des positions sexuelles ou encore des outils associés à des pratiques sexuelles.

Femme sur les genoux presque nue - dessin en noir et blanc
“The performers”

De nombreuses voix féministes s’élèvent d’ailleurs contre ces représentations dont le thème est très marqué. Si Apollonia affirme que son art n’a pas pour objectif de soumettre les femmes mais au contraire de les mettre en avant et en valeur, de nombreuses militantes censurent et dénoncent son Art.

D’après elles, certaines scènes pornographiques sont extrêmes et placent la femme dans une position inappropriée. Apollonia se défend en expliquant justement que les femmes sont placées au cœur de son Art et que les situations dérangeantes sont justement faites pour attirer l’œil et inviter le public à repenser le rôle de la femme. Les femmes sont en effet sexualisées mais dans une grande partie des dessins, elles sont sexualisées pour redéfinir l’esthétisme et la domination.

Femme nue portant un fouet - dessin en noir et blanc
“You are Mine and I am Yours”

En réalité, les œuvres d’Apollonia Saintclair s’adressent au public et c’est à lui de définir le sens de tel ou tel dessin. Un simple regard pourrait être interprété comme “aguicheur” ou “appelant au sex” pour certains tout en étant interprété par d’autres comme un regard esthétique ou raffiné.

Deux femmes proches les yeux fermés
“At the end of the alley”

Le diable se niche dans les détails…

La technique d’Apollonia Saintclair est la même pour toutes ses œuvres : des dessins en noir et blanc faits au crayon. Son influence de la bande-dessinée se note dans chaque dessin, les traits sont typiques et les réalisations pourraient être un enchaînement de petits encadrés mis les uns à côté des autres pour en faire une plaquette intégrale.

Une femme située dans un bain/jaccouzi et embrassant une autre femme - dessin en noir et blanc
“At the whirlpool”

Si mes dessins sont souvent noirs, c’est au même titre que les films noirs, qui sont une incarnation de temps troublés.

Apollonia Saintclair

Le grain de ses illustrations est très reconnaissable, du crayon noir laissant transparaître quelques reflets gris, ce qui donne un effet vieillissant à chaque illustration. Apollonia dit que cet effet est volontaire est permet d’accentuer l’effet “dark sex” des œuvres. Le noir et blanc est une façon de constamment jouer avec les reflets, les jeux de lumière et de mettre en avant certains aspects, certaines courbes de l’être humain.

Femme baissée vue de derrière
“Here are golden stairs”
Femme allongée sur une branche et vue de derrière - dessin en noir et blanc Apollonia Saintclair
“Mycophilia”

Pendant longtemps, le corps des femmes a été perçu comme un élément impur, invitant à l’acte charnel et luxurieux. Afin de contrer cette conception de la femme, Apollonia dessine ne noir et blanc et joue avec tous ces effets. Il/Elle dit très justement : “Si mes dessins sont souvent noirs, c’est au même titre que les films noirs, qui sont une incarnation de temps troublés“.

Le travail d’illustrateur est un long chemin solitaire où il y a beaucoup de remises en question, doutes et difficultés qu’il faut surmonter. Un illustrateur est face à ses créations et il est le seul à pouvoir discerner ce qui sera bénéfique à ses réalisations. D’après Apollonia Saintclair, une fois qu’un illustrateur a saisi les rouages de ce métier, alors il/elle est prêt pour l’aventure.

Femme allongée sur le ventre et nue - dessin en noir et blanc
“Split in the middle”

Si ces premiers pas dans l’univers d’Apollonia Saintclair vous ont intéressés, n’hésitez pas à prolonger l’expérience en naviguant sur son compte Instagram ou sur son site Internet. Vous pouvez également vous rendre sur Beware et explorer l’ensemble des articles qui traitent de sujets similaires – comme Käthe Butcher et la matérialisation de l’intimité dans ses dessins.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.