Antisocial, toute l’hypocrisie des réseaux sociaux en une série de photographies

Image d'avatar de ErwanErwan Manchec - Le 15 février 2018

Les réseaux sociaux, la partie émergée de notre isolement social ? C’est en tout cas ce que pense l’artiste américain Mike Campau qui vient de publier sur Behance une nouvelle série de création sur le sujet.

Mêlant la CGI à la photographie avec une pointe de cynisme, il a représenté les principaux réseaux sous la forme de panneaux lumineux isolé sur des parkings brumeux. Derrière la partie visuelle particulièrement réussie, une symbolique forte : notre vie sociale se présente sous la forme de ces parcs de stationnement vides de toute présence humaine tandis que les enseignes lumineuses avec leurs gros néons clinquants représentent nos actions et hypocrisie sur les réseaux sociaux.

Des créations empreintes d’un humour noir comme on l’aime mais qui traduisent pourtant une triste réalité.

 

Les réseaux sociaux commencent à être rejetés, et à juste titre. Chaque plate-forme a ses propres problèmes, mais tous ont eu un impact important sur la société dans son ensemble, à la fois bon et mauvais. Chaque image se déroule dans un parking vide qui est un symbole de nos publications isolées, mais placées dans un endroit où elles peuvent être facilement vues par un grand nombre de personnes. – Mike Campau

 

Instagram Mike Campau
Instagram

 

Behance art Antisocial Mike Campau
Behance
Linkedkin
Linked in
Twitter Antisocial Mike Campau
Twitter
Facebook
Facebook
Snapchat
Snapchat

 

Et quelques images du making of :

Antisocial, toute l'hypocrisie des réseaux sociaux en une série de photographies 3

Antisocial, toute l'hypocrisie des réseaux sociaux en une série de photographies 4

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Erwan Manchec
Article écrit par :
Fondateur de Beware & Explorateur urbain depuis 2017 Ex photographe, actuellement CEO de Heave Studio

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.