Véronique Dorey : De l’autre côté du miroir.

Image d'avatar de Alexandre GilardeauAlexandre Gilardeau - Le 29 décembre 2015

"Le Mais"
“Le Mais”

LE ROYAUME DE L’ ENFANCE.

"Hunting Cat"
“Hunting Cat”

Derrière ses lunettes aux montures en écailles tigrées, Véronique Dorey, observe le monde de ses grands yeux vert avec émerveillement. Enfant, elle se passionne pour les Westerns et  Jack London.

Que ce soit au travers des œuvres cinématographiques ou plastiques, elle nourrit son imagination constamment, pour la mettre au service de son art. Elle a toujours placé le dessin au centre de sa vie, même si pendant un temps, elle s’est questionnée sur le  métier d’éthologiste. On retrouve d’ailleurs dans son travail, cette curiosité pour le règne animal.

"L'attente"
“L’attente”

Son bac en poche, elle entreprend une prepa art ou elle étudie le nu, ainsi que la peinture. Deux ans plus tard, elle travaille énormément, tout en collaborant comme coloriste, avec des grands noms de la bande dessinée comme Mezzo et Pirus pour « Le roi des mouches », Dupuy-Berberian ou encore Cyril Pedroza.

Au départ, elle s’inspire des vieux livres de jeux, de packaging tout en admirant l’univers graphique de son ainé, Mark Ryden, qu’elle cite volontiers comme une de ces nombreuses références. Ses goûts en matière d’art sont multiples. De Bruegel aux miniatures persanes, elle ne cache pas non plus son admiration pour « La dame à l’Hermine » de De Vinci. Quand on connait sa fascination pour les animaux, on se dit que la présence du mustélidé doit y être pour quelque chose.

« Mes rêves d’enfant, je les mets dans mes dessins  ! »

" 7 Manchots Empereurs "
” 7 Manchots Empereurs “

LE BESTIAIRE ENCHANTE.

"Le Bestiaire Enchanté"
“Le Bestiaire Enchanté”

Véronique Dorey vient d’exposer à la galerie Arts Factory à Paris, une série d’illustrations d’après un texte de Véronique Ovalde, « Quatre cœurs imparfaits », dans le cadre de l’exposition « Winter Tales ». Elles ont été présentées par un ami commun. Cet ouvrage est publié aux éditions Thierry Magnier. Toutes les deux cultivent l’art du décalage,  du « pas de côté ». Les textes de l’une font écho aux dessins de l’autre comme par exemple  dans les « Les Hommes en général me plaisent beaucoup» publié chez Actes Sud, en 2006 : ” Je voyais tous les animaux passer dans un silence de songe. J’ai pensé, ils se toisent pour n’alerter personne, ils se sauvent, les animaux se sauvent et je me suis mise à rire tout doucement pour ne pas qu’ils m’entendent et viennent me dévorer. ” Véronique Dorey, réalisait presque au même moment “Suburb”, ou des autruches s’échappent dans la nuit paisible d’un quartier pavillonnaire.

"Suburb"
“Suburb”

Chaque dessin est sculpté pendant des heures. Extrêmement minutieuse, Véronique Dorey utilise dans ses séries en noir et blanc de très longs crayons plus ou moins tendres, qui apporteront les nuances de gris nécessaires à son travail photographique d’une extrême précision. Son approche des textures est tellement fouillée qu’elle reussit même à exprimer,la profondeur de champ.Un premier plan parfaitement net, et un arriere plan totalement flotttant, vaporeux.

"Passage"
“Passage”

 

La présence de la nature, ce royaume troublant, est omniprésente dans son travail tout comme celui de l’enfance. Ses représentations baignent dans une atmosphère toujours onirique.

La mise en scène est simple. Un personnage, en général une petite fille seule, se retrouve confrontée à un univers auquel elle semble étrangère : Une forêt, un tapis de serpents, une banquise. Comme si l’humain venait perturber l’image. Aucun élément ou personnage  de l’image ne parait en tenir compte. La solitude accapare l’émotion.

"Les Vautours"
“Les Vautours”

C’est avec le temps que Veronique Dorey a réussi à traiter de sujets de plus en plus intimes. C’est un long voyage que de parvenir à traiter de thémes généraux, pour arriver à soi.

Véronique Dorey retrouvera sa complice Veronique Ovaldé le 9 Janvier à la maison de la poésie accompagnées par Bertrand Soulier (Musique), pour une performance a six bras autour d’Alice au pays des merveilles….A agender immédiatement……..Pour Participer

"Le Repos"
“Le Repos”
"Good Bye Darling"
“Good Bye Darling”

 

 

 

 

 

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut est un graphiste et illustrateur espagnol. Sa spécialité…

22 avril 2024

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

Le féminisme est sa source d’inspiration. Derrière ses dessins aux…

22 avril 2024

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

Alexandre Gilardeau
Article écrit par :
Etudiant à l'école de la vie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.