Après son premier film Please Say Something, David O Reilly sort son nouveau short, The External World.
Des personnages aux accents artoys, moitié 8 bits, moitié 3D avec un boulot signé maya (autodesk) complètement dépouillé de textures, le film marque l’apogée de l’absurde dans l’ère de l’animation minimaliste.
Le film met en scène une multitude de personnages et d’histoires qui se lient peu à peu.
Au delà de l’aspect graphique assez unique dont DOR a su tirer partie la narration, les dialogues et le character design contribuent à la qualité de cette petite pépite au 20em degrés.

Un court métrage un peu NSFW sur les bords dans lequel on retrouve beaucoup de clin d’œil à notre vie quotidienne.

www.davidoreilly.com