ricardo-cavolo-1346

Ricardo Cavolo. C’est un nom fait d’allitérations en O, aux résonances espagnoles, qui rime avec “couleur”.

Son art pictural anarchique révèle une exécution minutieuse et bien pensée. Il n’hésite pas à faire de son corps la représentation perpétuelle de son œuvre. Actuellement, ses œuvres recouvrent les murs de Paris, Barcelone, Montréal et même Hong Kong!

Beware est allé à sa rencontre lors de sa présence sur le sol québécois – à la galerie Station 16 de Montréal- à l’occasion du vernissage de son exposition « Gol Carajo » mêlant ses deux amours : la peinture et le foot. Une exposition assez singulière puisque c’est durant les 10 jours précèdent l’exposition que Ricardo a réalisé la totalité des œuvres !

-Hé oui ! Mucho fuerto le Ricardo !-

C’est durant cette entrevue que nous avons appris que Ricardo préférait la douce pluie anglaise à l’épuisant soleil espagnol. Nous avons aussi compris que le mélange chaotique qui remplit chaque centimètre de ses créations émergeait d’une organisation bien ficelée.

Ricardo Cavolo

Ricardo Cavolo

Ricardo Cavolo

Crédit photos : Nicolas Lepiller