Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell

Image d'avatar de ErwanErwan Manchec - Le 19 juin 2017

“Giants”. Aurait-on pu nommer autrement cette série du photographe australien Jem Cresswell ?

Digne d’une couverture du magazine National Géographique, la série se compose d’une dizaine de clichés sélectionnés dument parmi les 10 000 capturés.
Un véritable hommage rendu à ces géants des mers et à leur humanité que le photographe a réalisé.

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 8

Armé d’un Canon 5D et d’un 20-70mm, il offre une véritable personnalité à chaque cétacé qu’il photographie… comme le ferait tout bon photographe avec un être humain

En tête à tête avec les baleines à bosses ou en compagnie d’un baleineau, le photographe australien à su mettre en valeur des regards et des attitudes qui traduisent un véritable moment de complicité entre le mammifère et l’artiste.

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 9

Au regard de cette série on peut d’ailleurs réellement se demander si les baleines ne sont pas consciente de la scène, tant elle semble jouer avec le photographe et son objectif.

Le contraste et la qualité des photographies nous feraient presque oublier que celles-ci ont été prise au large de l’Australie, en plein cœur de l’océan Pacifique.
L’utilisation du noir et blanc est justifiée par la volonté de Jem Cresswell d’attirer l’attention de l’observateur sur le mammifère en  se coupant de toutes autres distractions visuelles.

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 10

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 11

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 12

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 13

Portraits de baleines à bosses en noir et blanc par Jem Cresswell 14

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une performance aquatique d’autant plus signifiante lorsque l’on apprend qu’il s’agit d’une première pour le photographe.
Jem Cresswell compte d’ailleurs poursuivre son aventure photographique avec les baleines, on attend donc la suite avec impatience !

more

EnregistrerEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Dune : Deuxième Partie, ou l’art de filmer des visages comme des paysages

Deux ans après le succès du premier volet, Denis Villeneuve…

3 mars 2024

A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

Erwan Manchec
Article écrit par :
Fondateur de Beware & Explorateur urbain depuis 2017 Ex photographe, actuellement CEO de Heave Studio

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.