POOM – « Les voiles »

Aaah, POOM..

Encore une fois, il fait bon d’écouter la nouvelle vague de la pop-électro française.

4

Le temps du renouveau est arrivé, c’est entendu; reste que le plus génial, c’est que cette jeune garde de musiciens qui compose POOM, pas frileuse pour un sou, peut volontiers nous offrir des envolées psychédéliques, avec un bon vieux riff groovy mi-afro, mi-Nile Rodgers, une saveur années 80 en prime.

3

Une mélodie sucrée, des paroles aux assonances parfaitement cadrées, un clip mystique : Camille et Siegfried, qui composent le groupe, ont tout compris.

Et quand on découvre leurs influences, on ne s’étonne plus : Darwin Deez (Constellation), Stan Getz, Britney Spears (on dira ce que l’on voudra, mais Radar est une ode puissante au girl-power), Michael Jackson, Isabelle Adjani et son Pull Marine

2

Duo prolifique et doucement barré, les deux artistes sont déjà responsables, entre autres, de Rollercoaster ou encore My Licorne and me. Auteurs de reprises également, avec un “Nightcall” de Kavinski  disco et digne de la bande-son de Paris Dernière,  ou le “Je bois” de Boris Vian, planant.

“Les voiles” est un bijou pop, généreux: le couple s’enlace en une spirale tendre, au coeur d’un espace entre ciel, océan et teintes pastels.

5

Avec de si belles racines et des montages photos aussi drôles, il ne pouvait en éclore qu’un sens de l’écriture et du rythme assez sidérant. Leur respect pour Ed Banger achève de nous convaincre.

1

 Ce duo maîtrise donc tout simplement l’art de vous faire danser, à commencer par cet été, une coupe de champagne rosé sous le menton. Get ready to POOM!!

Le coup de bong: “Face The Fire