La peinture hyperréaliste de Kevin Peterson 1

La peinture hyperréaliste de Kevin Peterson

Kevin Peterson

La peinture est un art que l’on considère bien souvent comme noble, académique surtout quand il s’agit de peinture réaliste.

Le chemin qui mena les peintres vers l’abstraction a été long ; Il a fallu que les yeux s’évertuent à ne plus seulement voir l’aspect figuratif des éléments. L’action d’inventer, donc l’idée de la création en elle-même, n’a été réalisée qu’au XIXe siècle, avant cette période l’imitation stricte de la nature était le fondement de l’art. En revanche, le rapport entre l’art et le réel est né il y a plus longtemps, il y de cela plusieurs siècles, lorsque le mimesis était la clé de toute œuvre.

Pour s’en rendre compte, il faut d’abord regarder du côté de la Grèce Antique. Le Ve siècle avant J-C est le siècle de l’apparition dans la Grèce antique du clair-obscur, de la perspective ou de l’expressivité des figures. De grands philosophes ont fait état de cette peinture incroyablement réaliste comme Pline L’ancien en évoquant Zeuxis, peintre de l’école ionienne : ”Celui ci apporta des raisins peints avec tant de vérité, que des oiseaux vinrent les becqueter ; l’autre apporta un rideau si naturellement représenté, que Zeuxis, tout fier de la sentence des oiseaux, demande qu’on tirât enfin le rideau pour voir le tableau.” Zeuxis était connu pour sa recherche de l’illusion et l’éclat de ses couleurs. La peinture de Kevin Peterson fait en quelque sorte un retour à une peinture au trait précis, un dessin qui souligne une certaine virtuosité et qui invite à une réflexion sur le monde actuel.

wall6401
Kevin Peterson

Kevin Peterson est né en 1979 à Elko dans le Nevada. Il a étudié l’art mais aussi la psychologie au Austin College à Sherman, où il a obtenu son baccalauréat en 2001. Il a d’abord poursuivi une carrière en travail social après avoir été diplômé, il a travaillé comme agent de probation à Austin pendant trois ans. Sa vie a été parfois difficile, notamment à cause de problèmes de drogues et d’alcool qui lui ont coûté une arrestation et la perte de son emploi. Ironiquement c’est aussi à ce moment là, alors qu’il se trouvait dans un centre de traitement de la toxicomanie que Kevin Peterson a redécouvert son amour et sa passion pour la création artistique. Les pinceaux et l’inspiration ne l’ont plus quittés. L’artiste réside actuellement à Houston où il travaille pour le Winter Street Studios.

“Mon travail évoque le fait de grandir et de vivre dans un monde en ruine”

Kevin Peterson

Comme le précise l’artiste lui même, son travail met en évidence les chemins variés que nous prenons dans la vie : ” Mon travail évoque le fait de grandir et de vivre dans un monde en ruine.” La force de cet artiste réside, au delà de la prouesse technique, dans une volonté éducative, de faire réfléchir le regardant sur une situation absurde du monde actuel. ”Ces peintures sont sur ​​les traumatismes, sur  la peur, la solitude et la force qu’il faut pour survivre et prospérer.” La beauté et l’innocence des petites filles qu’il peint contrastent avec le monde qui les entoure.

Une sorte de ”chaos sociétal” est mis en avant par ce contraste, et souligne une ambigüité. La jeunesse des petites filles versus les bâtiments en décomposition permettent au spectateur de se questionner sur les imperfections de la vie réelle, sur son absurdité. En peignant ces animaux sauvages errant dans les rues aux côtés ces enfants, il réintroduit la nature dans la ville, comme si subitement elle reprenait ses droits. L’ensemble de ces éléments figuratifs associés dans une même peinture crée une tension visuelle pertinente, laissant le regardant stupéfait à la fois par la maitrise technique de l’artiste mais aussi par un message subtilement laissé.

Kevin Peterson art
petite fille Kevin Peterson
ours Kevin Peterson
peinture Kevin Peterson
kevinpeterson_4
Kevin Peterson bunker
Kevin Peterson
angelweb-610x519

site

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.