Les corps entrelacés de l’illustratrice Ingrid Maillard

Image d'avatar de Étienne PoiarezÉtienne Poiarez - Le 25 janvier 2017

Ingrid Maillard illustration

Jeune plasticienne parisienne, c’est à la pointe de sa mine graphique qu’Ingrid Maillard redessine notre compréhension du corps humain. S’attachant à repousser les beautés émergeant de l’interaction physique, l’artiste traque et dissèque les tensions résultant de l’attachement des chairs entre elles, de la poésie violente qui s’articule au confins des muscles qui se tendent et se contractent en se rencontrant.

Elle s’approprie certains mythes célèbres comme celui de Cassiopée ou d’autres issus de l’Antiquité Grecque, pour les transfigurer dans une interprétation à la fois singulière et contemporaine, tout en puisant dans un répertoire de références classiques, dans le traitement des couleurs ou le trait minutieux.

Ingrid Maillard

Avec ses détails très fins, chaque dessin possède une densité qui frappe le regard, grâce au geste de l’artiste, à la fois organique, maniériste et pourtant très onirique, lorsque les formes qu’elle dessine se révèlent à nous au fil de notre observation. Une vision artistique devenant même érotique lorsqu’elle sublime l’intime féminin.

Ingrid Maillard
Ingrid Maillard
Ingrid Maillard
Ingrid Maillard
Ingrid Maillard
Ingrid Maillard
Ingrid Maillard illustratrice
illustration
Ingrid Maillard
art par Ingrid Maillard

Pour découvrir son travail en détail, c’est par ici !

Enregistrer

Enregistrer

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Étienne Poiarez
Article écrit par :
Étienne Poiarez, doctorant à l’École Doctorale des Humanités à Strasbourg, a écrit un mémoire sur La Trilogie Cornetto d'Edgar Wright. Il a également obtenu un master en Information et Communication à Paris III Sorbonne-Nouvelle. Actuellement, il se consacre à une thèse sur le comique dans la cinématographie européenne récente, examinant les liens entre esthétique et éthique dans ses recherches sur des réalisateurs tels que Yorgos Lanthimos et Quentin Dupieux. En plus de ses travaux académiques, il a publié un article sur Tsui Hark et prépare un essai intitulé « La Trilogie Cornetto d’Edgar Wright ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.