Interview #2 - Joolz 1

Interview #2 – Joolz

Dernière mise à jour:

Sans titre-1 copie

Cette deuxième interview, sera celle de Julien Morel aka Joolz.

Bonjour Joolz ou Julien comme vous préférez, pouvez-vous vous présenter à nos internautes en quelques lignes ?

Bonjour Anthony, je suis Julien Morel, je travaille sous le pseudo de Joolz. Je suis designer graphique freelance depuis 2007 et je travaille principalement pour le milieu culturel et institutionnel, ainsi que pour quelques agences sur des campagnes de com’. Je travaille pour tout les supports, motion, multimédia, web, avec une préférence pour le print.

Ce qui m’a frappé en lisant votre bio c’est que vous n’avez pas fait d’école de graphisme et que vous êtes totalement autodidacte, à l’heure actuelle avec la monté du E-learning c’est beaucoup plus simple mais il y a quelques années c’était plus difficile de trouver des cours sur le web, comment avez vous réussi finalement à en arriver là ?

J’ai un background de musicien (bassiste). J’ai joué en tant que pro dans un groupe de rock pendant pas mal d’année, mais là aussi j’étais autodidacte. C’est vraiment pendant cette période que j’ai appris à me former constamment, à résoudre seul des problématiques liées à la technique et à la culture du milieu dans lequel je suis impliqué.
Ensuite, j’ai été sérigraphe pendant 2 ans. Là aussi en autodidacte.
J’ai été aidé par des potes, des rencontres, des livres… J’imagine qu’être curieux n’a pas été un « vilain défaut » dans ces cas là. ;)
Techniquement, je travaille beaucoup, et grâce à internet et aux nombreuses publication papier, c’est possible de s’auto-former tant sur le fond que sur la forme.

Question plus générale, quelles sont vos influences ?

Ce qui me motive, c’est de me dépasser, de créer un visuel que je n’ai pas déjà fait. Je n’aime pas la rengaine et répéter une formule me lasserai vite. Je tente de privilégier les projets intéressants, où il faudra se dépasser. J’aime quand il y a un message fort à faire passer, avoir à trouver l’image juste !
Pour les influences, je citerai le travail des autres graphistes/illustrateurs/peintres/artistes visuels… La musique et le cinéma en particulier, ou l’art en général sont un moteur qui donne envie de réaliser de belles choses. La politique, les actualités et les gens sont aussi une source d’inspiration, je suis assez ancré dans mon époque… Enfin la nature et les constructions ont une grosse influence.

Vous travaillez sous différents supports, web designs, Print, CD etc.. pensez vous que cette diversité est un atout ? et quel support préférez-vous ?

Ça dépend. Ce n’est pas un atout de tout faire, puisque on est pas aussi pertinent dans un domaine précis qu’un spécialiste. Et le fait de proposer des choses variées peuvent rebuter un peu le commanditaire qui peut s’y perdre – du moins c’est gênant pour trouver un agent, par exemple.
Mais à contrario, je pense que ça m’a permis de tenir le cap : être indépendant c’est pas simple, et même si je viens plutôt du print, savoir gérer le design graphique « web », monter des sites en HTML/CSS permet de répondre à la demande et donc de m’en sortir financièrement.
Même si maintenant je ne code plus les sites moi-même, ou très peu, avoir cette connaissance me permet d’aller un poil plus loin dans un webdesign.
Enfin, être polyvalent aide à avoir une vision globale sur une problématique, ce qui rassure certains commanditaires et me permet de faire de vraies directions artistiques sur des projets plus ambitieux.

Actuellement vous êtes freelance, mais avant, avez vous travaillé dans une agence de graphisme?

Non. Quelques fois je me dis que ça me manque de savoir vraiment comment c’est à l’intérieur. Mais connaissant beaucoup d’amis travaillant dans des agences, je préfère mon indépendance. Celle-ci peut-être coûteuse en terme financiers, mais tellement riche en terme de rencontres et de créativité…

Nous arrivons à la dernière question, que pensez vous de bewaremag.com/wordpress et avez vous des questions telles qu’elles soient ?

Des questions ? Hé hé, tout le temps, oui ;)
Je trouve super que Beware et les blogs dans cette lignée éditoriale existent. Ça aide grandement à faire connaître son travail, mais aussi à découvrir le travail des autres et donc à se tenir inspiré et informé…
Donc un gros merci à vous et longue vie à Beware-blog.com ! ;)

Encore merci d’avoir pris le temps de répondre à notre interview.

Merci à vous pour l’intérêt dans mon travail et merci à mes proches pour rendre celui-ci possible !

Portfolio de Joolz