Après ” Ma sœur ” et “Nue ” ou encore ” La GrenadeClara Luciani revient avec ” Emmanuelle ” son nouveau clip tout droit sorti des années 30.

Photo de Clara Luciani extraite de son nouveau clip " Emmanuelle "

Pour ce clip les ingrédients sont les mêmes que pour les précédents, une voix grave et suave sur une instru pop aux influences très années 70. Seulement pour ” Emmanuelle “, le défi a été plus important.

Ce clip a été réalisé en partenariat avec la plateforme YouTube Music et Google Arts & Culture et le Centre des monuments nationaux. Il est le fruit d’un projet commun qui propose aux chanteurs et musiciens de réaliser leurs clips dans des lieux patrimoniaux exceptionnels.

Pour Emmanuel, le tournage s’est déroulé à la villa Cavrois à l’architecture très moderniste. Le clip se déroule lors d’une fête dans les années 1930. Une jeune femme, Emmanuelle, y fait la rencontre d’un homme dans la foule des invités. Petite particularité du clip à noter, il commence par la fin.

Extrait du clip de Clara Luciani " Emmanuelle "

Le challenge technique était de taille pour Emmanuelle ! Le clip n’est composé que d’un plan séquence, c’est-à-dire qu’il a été tourné d’un seul bloc sans coupure. La salle de réception utilisée pour le tournage est plongée en moins de trois minutes dans trois ambiances différentes. Pour la musique elle était jouée en live par une Clara Luciani déambulant entre les invités. Le but était de réussir à faire sonner un artiste dans un lieu, qu’il se le réapproprie. Le défi est relevé.

Photo de l'équipe technique lors du tournage du clip " Emmanuelle " de Clara Luciani

Le tournage de ce clip s’est révélé très marquant pour Clara Luciani ” cette villa est extraordinaire. On a l’impression… je ne sais pas… presqu’il y a des fantômes ici. Ce tournage était assez spectaculaire, j’avais l’impression de faire un voyage dans le temps et c’est assez agréable parce que ce n’est pas quelque chose que l’on fait tous les jours de voyager dans le temps “.

Avec Emmanuelle, Clara Luciani rend hommage à l’ambiance des fêtes étourdissantes des années folles. Un joli clin d’œil pour la villa Cavrois, inaugurée en 1932 à l’occasion d’une de ces soirées.

Pour tout connaître de l’actualité de Clara Luciani, suivez la sur son Instagram

Si vous avez aimé ce clip, vous aimerez aussi le clip ” she wants” de Metronomy, tourné lui aussi à l’envers”.