BRIAN JONESTOWN MASSACRE : REVELATION

Image d'avatar de Alice ColasAlice Colas - Le 19 mai 2014

BRIAN JONESTOWN MASSACRE

Là y’a très honnêtement cotillons, chapeau pointu et petits marbrés dans le coeur de BewareMag. On fête le nouveau bébé de Brian Jonestown Massacre, Revelation, sorti aujourd’hui.

Si on commençait à retracer toute l’histoire du groupe, vous serez encore devant votre écran demain et votre patron nous en voudrait à moins qu’il s’appelle Monsieur Cool. En bref, 14 albums studios, 0 gros label, 7 EP, les scènes du monde entier maintes fois foulées, 1 film documentaire, 90 membres au total dont 10 demeurent inconnus, 1 leader (je me souviens plus du nom) et des reconversions (tantôt spirituelles, tantôt musicales : cf The Black Rebel Motor Cycle Club, The Warlocks pour n’en citer que deux).

L’album démarre sur les chapeaux de roues avec l’excellent Vad Hands Med Deem et conclut avec le somptueux Goodbye (Butterfly), déjà paru sur les internets depuis le mois d’avril. Les 11 morceaux qui les séparent sont ni plus ni moins hantés par cet esprit psyché alternatif (allons-y gaiement, musique du monde) qu’on attendait d’eux. Petite surprise avec Memorymix aussi. S’ils ont puisé leurs premiers accords psyché du côté de leurs aînés les Rollings Stones, Velvet Underground et Jesus and the Mary Chain,  les Brian Jonestown Massacre ont surtout trainé le genre shoegaze outre-atlantique, libérant ainsi depuis les années 90 une vague de nouveaux groupes plus actuels. L’occasion pour nous de vous inviter à lorgner sérieusement du côté du label indépendant A-Records.

Revelation vient se poser sur la pile des meilleurs albums rock de l’année, en foutant la petite fessée aux groupes alentours, c’est tout. On vous partage aussi le titre Overthrow de Joel Gion, leur batteur, qui fait gaiement son bout de chemin parce qu’il s’est encore tiré les cheveux avec Anton.

(IMPORTANT ! NDLR : Ils seront au Bataclan le 21 mai, j’ai pas pris ma place, si ya quelqu’un qui préfère aller au Pigallion ce soir là, je veux bien lui racheter le triple)

 

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Alice Colas
Article écrit par :
Après avoir obtenu une licence en arts appliqués et un master en création-conception en communication visuelle, Alice Colas a travaillé en tant que directrice artistique dans les domaines des médias et de la culture. Par la suite, elle est devenue indépendante en tant que free-lance chez BETC. Sa passion réside dans la composition d'images et la création d'identités visuelles. En tant qu'illustratrice, elle aspire à mettre en avant sa créativité et sa technique pour donner vie à vos projets d'identité, de packaging et d'impression. Son objectif est de créer du sens et de l'esthétique en se basant sur l'essence de votre marque. Dotée d'une approche rigoureuse, précise et ponctuelle, elle s'efforcera toujours de répondre au mieux à vos attentes dans les délais les plus adaptés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.