Qui a dit que les filles ne savaient pas faire de l’electro ? Beware vous prouve que c’est FAUX aujourd’hui avec une interview d’Audrey Katz. Elle est belle, sexy et fait de la musique qui donne chaud au cœur ! 2 tracks gratuites

1/ peux-tu te présenter ?

Oui je peux… Audrey Katz, parisienne, djette, productrice…

2/ Depuis combiens de temps fais-tu de la musique? Et pourrais tu la définir?

Je fais de la musique depuis septembre 2009 si tu parles de la prod. Pour le Djing ca fait quelques années… mais je n’ai aucune notion du temps pour ca.

Pour la définition de mon son, j’essaye avec Bijou, mon binôme, de faire des tracks qui peuvent se jouer en club. On essaye de mélanger plusieurs sonorités pour ne pas tomber dans un style précis.
On a envie de varier les plaisirs. Le premier EP a son style, mais le deuxieme en aura un autre. On associe nos deux mondes sans se taper dessus ! Il part dans une direction, moi dans une autre, et on se rejoint sur les pistes de logic. Donc ca peut donner des sons hip hop, funk, electro, des breaks inattendus… on y va au ressenti quoi…

3/ Qu’est ce qui t’as donné envie de te lancer dans la musique ?

En fait ce n’était pas ma vocation première. Je ne me suis jamais dit: “je veux être Djette”, j’ai juste eu l’opportunité d’apprendre, et puis vogue la galère ! je suis moi même étonnée du résultat ! et puis disons que c’est la meilleure place en club, pas de foule à côté de toi, pas de bousculade, ta bouteille, tes potes et même un endroit pour poser ton sac ! Que veux-tu de plus ? mais c’est vrai que quand j’ai réellement commencé à sortir, je restais figée non loin du dj pour voir ce qu’il faisait avec ses doigts et tous ces boutons. Ça m’intriguait énormément. maintenant je sais !

4/ Comment s’est passé ta monté soudaine dans ce milieu ?

Plutôt bien ! C’est aussi le résultat de travail, de persévérance, d’attentes, de coups de up and down, d’associations… donc bon… ca monte c’est cool, pourvu que ca ne redescende pas surtout ! Je suis du genre à me prendre la tête et à avoir besoin de feed back après un set.
Non pas pour aller à la pêche aux compliments, mais surtout pour avancer et ne pas juste jouer et me casser.

Et puis le fait d’être passée à la prod et d’avoir signé chez leonizer records y sont aussi pour quelque chose. (enfin je crois ! )

Dans le label, je suis la seule fille, donc j’ai de quoi me démarquer ! Ca a changé les mecs pendant la tournée de voir quelqu’un mettre du déodorant et se maquiller!

5/ Quels sont tes influences musical ?

Elles sont nombreuses et je suis très mauvaise pour les énumérations… Mais ca part du hip hop des 90’s à ce que l’on peut trouver sur les blogs electro aujourd’hui.

J’écoute de tout et tout le temps, je repère des sons qui me plaisent, des beats qui me font sautiller dans ma voiture. Pour les noms… tu repasseras… ;)

6/ Parle nous de tes actualités du moment.

Et bien mon premier EP est sorti le 12 avril (c’est toujours d’actualité ca?) sur le label leonizer records. Bijou et moi avons fait un remix pour l’EP de Nasser “la Chose” (toujours leonizer records) qui sortira en juin, et puis des remixs pour La Tourette, Killer Rabbits, Christine, Greg Kozo … et le 2em EP avec le premier track qu’on fait en mode ping pong avec DJ Pone… et des soirées, pleins… hein Mr Maqs !! Des résidences françaises et étrangères se profilent gentiment…

7/Si tu devais résumer l’electro en 3 musiques.

1- “I think I like It” de Fake Blood (c’est l’hymne de la colo Leonizer ! )

2- “manual for a successfull Rioting” de Birdy miam miam

3- “la Moustache à Papa” de Anna Bell

8/ Des projets?

Et bien comme dit précédemment dans la question 6, un deuxieme EP, des remixs, des tournées avec le label, des dates, des enfants…

9/ Préfères-tu travailler sur des remix ou des compos?

Les deux, ce sont deux approches différentes. Avec Bijou, quand on travaille sur un remix on essaye de donner une autre couleur au track, en prenant le moins de pistes originales possibles, mais bon… on ne doit pas être les seuls je pense ;) Parce que reprendre les pistes et ajouter un gros kick, ca n’avance à rien.

Pour les compos c’est une autre histoire encore, en fait , on pique des samples dans tous les sens et puis voilà… :) non mais je pense qu’on aime faire les deux, c’est comme si tu nous demandais si on préferait les frites ou le hamburger… l’un ne va pas sans l’autre ! si on a les deux à bosser, c’est équilibré, et puis c’est toujours flatteur de recevoir une demande de remix.

10/ Voila et bien c’est fini. Quelque chose a dire? un petit big up?

Euh… ben… on va faire comme si tu me remettais un prix… “Je voudrais remercier Bijou sans qui je ne serai pas là, et puis Léonard de Léonard aussi, et Mr Maqs, et puis aussi les techniciens, les coiffeurs, maquilleurs, Oxy aussi et  les ChuiCho de Mr Trust The Buzz…”  ppfff allez j’arrête là, ca devient ridicule.

___________________________________________

Audrey Katz : drugs (canblaster remix)

[audio:http://beware.prwh.com/download/AudreyKatz/5.audrey_katz_drugs_canblaster_remix.mp3]


Download

Audrey Katz : discolight (jey key_remix)

[audio:http://beware.prwh.com/download/AudreyKatz/2.audrey_katz_discolight_jey_key_remix(2).mp3]

Download

Et son Ep en libre écoute :

Audrey Katz :_discolight

[audio:http://beware.prwh.com/2457/audreykatz/1.audrey_katz_discolight.mp3]

Audrey Katz : discolight_(dj_pone_remix)

[audio:http://beware.prwh.com/2457/audreykatz/3.audrey_katz_discolight_dj_pone_remix.mp3]

Audrey Katz_: drugs

[audio:http://beware.prwh.com/2457/audreykatz/4.audrey_katz_drugs.mp3]

Audrey Katz : drugs_(lazy_flow_goes_harder_remix)

[audio:http://beware.prwh.com/2457/audreykatz/6.audrey_katz_drugs_lazy_flow_goes_harder_remix.mp3]

Audrey Katz : drugs_(make_the_girl_dance_remix)

[audio:http://beware.prwh.com/2457/audreykatz/7.audrey_katz_drugs_make_the_girl_dance_remix.mp3]