rafael_mikkinen12

Voici les surprenantes photographies d’Arno Rafael Minkkinen,  un remarquable photographe américain, né le 4 juin 1945 en Finlande, qui voue visiblement un véritable culte pour le corps humain et ses formes.

Pour ses 40 longues années d’activité, de passion et d’investissement, la célèbre fondation Newyorkaise Frieda & Roy Furman basée à New York décide de rendre hommage à la vaste galerie de l’artiste, avec une exposition qui a déjà débuté en janvier 2013 mais qui s’achève malheureusement en ce mois de février. Donc l’occasion idéale pour nous, de re-parcourir brièvement l’œuvre du photographe, à destination de ceux qui ne connaissent pas ou connaissent déjà son travail.

Rafael, ayant fait ses premiers pas sur les terres froides Finlandaise, immigre avec sa famille aux Etats-Unis à l’âge de 6ans et s’inscrit en 1963 à la prestigieuse Université Wagner. Il y entreprend des études en philosophie et en religion, puis commence à travailler en tant que rédacteur publicitaire en 1970. Le trait créatif que lui requiert son métier le comble amplement, mais au fil du temps, il réalise qu’après un laborieux travail afin de complètement magnifier un produit et transporter le consommateur, un nouveau modèle de produit finit par surgir, mettant brutalement son prédécesseur à la trappe. Ce qui pousse Arno à vouloir s’investir sur quelque chose de plus durable, plus authentique, voire intemporel. Et c’est ainsi que peu d’années plus tard, il s’équipe pour la première fois et apprend petit à petit à manier la boite à capturer la lumière. Il quitte par la suite son travail pour mieux dégager chemin à son ambition et sur ses pas, croise des pointures à renommées internationales telles que Ralph Gibson, Harry Callahan, Aaron Siskind, Minor White, Lisette Model… Au bout des quelques années, il monte sa propre entreprise et –de ses propos- définit une fois et pour « le restant de ses jours », son style.

Le travail de Minkkinen est reconnu pour de nombreuses raisons. Parmi elles, le fait que la plupart de ses clichés sont des autoportraits. Arno n’hésite à aucun moment à se vêtir en tenue d’Adam,  à plonger tête sous la neige et à se pencher d’une falaise à 150 mètres de hauteur. Selon lui, c’est une des raisons principales pour lesquelles il préfère travailler en solo; éviter de faire prendre de tels risques à autrui en flirtant avec le danger. Depuis, au moyen d’un trépied et d’un minuteur, cette démarche fait partie de son processus de création et d’inspiration sur le lieu donné, choisi par avance. Occasionnellement, son fils ou de jeunes belles filles pourront lui servir de modèles mais il dit que, quand plusieurs personnes sont impliquées, l’impatience liée à la découverte de l’image s’accroît disproportionnellement et, souvent, bien trop à son goût. En réalité, Rafael prend ses clichés à l’argentique et le temps qu’il peut mettre à les développer peut varier d’un jour à un mois, allant jusqu’à un an par période. Cette sorte de « pression » qu’on peut lui imposer, ferait apparemment perdre à ses yeux, un peu de magie de sa sensibilité à choisir et traiter les images.

En plus de cela, Minkkinen exerce dans une catégorie que l’on appelle aujourd’hui le « Paysage humain ». On y retrouve des formes du corps, sublimées par la qualité et direction de la lumière, gisant avec harmonie dans de somptueux paysages naturels ou dans une simple chambre d’hôtel. On peut également distinguer un caractère « surréaliste » en fonction de ses prises. Sa manie à isoler et faire surgir des membres de nulle part, les déformer grâce à des focales courtes, son attrait pour les silhouettes fantomatiques, les réflexions, le noir et blanc… C’est tous ces éléments précis qui font l’univers étonnant d’Arno Rafael Minkkinen.

En attendant que de nouvelles expositions soient programmées en France (la dernière en date, en décembre 2011 à Caen), ci-dessous, son site :

http://www.arno-rafael-minkkinen.com/

 

rafael_mikkinen17 rafael_mikkinen9 rafael_mikkinen11 rafael_mikkinen13 rafael_mikkinen14 rafael_mikkinen15 rafael_mikkinen16 rafael_mikkinen18

rafael_mikkinen22
rafael_mikkinen23 rafael_mikkinen24 rafael_mikkinen25rafael_mikkinen35rafael_mikkinen26rafael_mikkinen27rafael_mikkinen28rafael_mikkinen29rafael_mikkinen30rafael_mikkinen31

rafael_mikkinen32


rafael_mikkinen36

rafael_mikkinen41

rafael_mikkinen42rafael_mikkinen40 rafael_mikkinen6 rafael_mikkinen7 rafael_mikkinen8