Andrei Lacatusu réduit les réseaux sociaux à des enseignes abandonnées

Basé à Bucarest, Andrei Lacatusu, l’artiste numérique autodidacte a créé des visualisations 3D des réseaux que nous utilisons tous les jours – Facebook, Google, Twitter, Pinterest, ainsi que Tinder – sous la forme de néons rouillés, délabrés et négligés. Contrairement aux versions numériques luisantes et brillantes que nous voyons sur nos téléphones portables.

Andrei Lacatusu

Bientôt les réseaux sociaux deviendront un lieu malsain et nous l’oublierons. C’est du moins ce que pense Andrei Lacatusu, qui, dans sa série Social Decay, imagine de vieux signes montrant les noms des lieux virtuels que nous fréquentons le plus pour l’instant. Il s’est demandé combien de temps resteront ces réseaux, qui ont été intégrés dans nos vies quotidiennes au cours des 10 dernières années. En les voyant contre les murs et les dalles de béton teintées de graffitis, nous sommes amenés à penser qu’elles sont de simples marques qui ne vivront probablement pas éternellement.

 Andrei Lacatusu social decay

Andrei Lacatusu social decay

Il y a quelque chose de captivant à voir les icônes de la Silicon Valley sous la forme de signes abandonnés, Las Vegas-esque. Les marques qui régissent normalement nos mondes en ligne sont rarement présentées comme démunies et en voie de disparition.

Andrei Lacatusu social decay instagram

Andrei Lacatusu social decay google

tinder Andrei Lacatusu social decay

facebook panneau abandonné

Wip facebook

Logo pinterest vieux

zoom logo tinder

instagram in progress Andrei Lacatusu social decay

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.