midjourney

On a testé Midjourney Image Generator : l’IA qui entend concurrencer DALL-E

Dernière mise à jour:

Alors qu’Open AI pensait avoir réalisé le coup de com’ de l’année en révélant une sorte une intelligence artificielle capable de concevoir des images inédites, Midjourney, qui se présente comme l’outsider face à ce mastodonte de l’innovation, a frappé très fort avec sa version d’essai accessible sur Discord.

Une montagne est frappée par la foudre dans un décor de fin du monde.
“Montagne frappée par la foudre”

En ce milieu juillet, la version beta de Midjourney Image Generator a été révélée au grand public via Discord. Même si le nombre de créations est limité, les internautes peuvent tester le logiciel et obtenir des images aussi insolites que le permet leur imagination.

Être créatif en un temps record

Une véritable révolution s’annonce dans le monde de la création. Autant à des fins artistiques que communicationnelles, l’Intelligence Artificielle est au cœur d’une bataille pour l’innovation. Sur le même principe que le projet DALL-E, de l’entreprise Open AI, Midjourney permet d’obtenir quatre propositions de créations inédites en une minute.

Quatre images de Midjourney qui représentent Picasso.
“Portrait de Picasso dans le style de Picasso encadré dans un cadre en bois”
Un membre des beatles selon Midjourney.
“John Lennon qui imagine quelquechose”

En plus de l’aspect ludique d’être nous-mêmes les « cerveaux » à l’origine d’œuvres inédites, l’utilisation de Discord rend possible le partage d’idées et une certaine émulation des esprits. Ainsi, certains testent l’IA en la laissant travailler sur des concepts ou des phrases courtes libres d’interprétations, alors que d’autres préfèrent la diriger exactement dans une direction artistique en lui donnant un maximum de détails.

Affiche de film médiéval créé par Midjourney.
Beware, l’affiche d’un film médiéval
Portrait de Ali transformé en Hulk.
Mohammed Ali transformé en Hulk
Deux personnages contemplent une scène apocalyptique
“the inevitable” @Basma

Une version beta encore un peu brouillonne

Si la technologie proposée par Midjourney est indéniablement impressionnante, l’expérience de sa version beta, elle, peut s’avérer frustrante tant on aurait aimé une meilleure explication des possibilités infinies qu’offre le logiciel. On notera aussi quelques résultats qui laissent à désirer comme ci-dessous avec le texte suivant : un singe faisant de la plongée devant le Machu Picchu (parce que pourquoi pas ?).

Un primate s'entraîne à la plongée devant le Machu Picchu.
“un singe fait de la plongée devant le Machu Picchu”
Quatre images d'un lever de soleil
“lever de soleil aux allures futuristes”

Pourtant, le seul réel point négatif à retenir, c’est la limite d’utilisation ! Absolument compréhensible pour une version d’essai gratuite, mais il serait possible de passer des heures sur un tel outil s’il nous l’était permis.

Des professionnels déjà prêts à s’en servir

Des portes s'ouvrent sur un paysage paradisiaque.
“Heaven’s doors”

Aussitôt lancé, le projet a séduit l’entreprise britannique de communication ‘10 days’. Cherchant à mettre en avant la rapidité de la mise en place de ses campagnes promotionnelles, 10 days a profité de l’annonce de Midjourney pour créer dix campagnes de chacune 24 posters (soit 240 affiches) en un temps record. En utilisant à merveille les détails que peut obtenir le logiciel, 10 days prouve qu’il sera certainement possible d’avoir recours à la machine en priorité sur une équipe de communicants. Les programmeurs sont les artistes de demain !

promotion du tournoi de tennis de Wimbledon par 10 days via Midjourney
Campagne de 10 days pour le tournoi de Wimbledon

Pour rejoindre la version beta, Midjourney a mis en place un lien de connexion et donne des nouvelles fréquemment sur Twitter

  1. juste pour info, à rectifier; un “programmeur” pas un “programmateur” qui n’a rien à voir avec la fonction…..😂

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.